ScrapMetal tome 1 de Jana Rouze avis

Ce n’est pas le temps qui détermine le degré d’intimité entre deux êtres.

Lorsque ma lecture fut achevée, je n’avais qu’une seule chose en tête : et après, il se passe quoi ?
J’ai donc lu le tome 1 de ScrapMetal écrit par Jana Rouze, et ça a été une lecture intéressante, prenante et addictive ! J’ai adoré l’univers qui est vraiment différent de la New Romance de d’habitude.

Jana Rouze nous emmène dans un univers de sectateurs qui essaient de s’intégrer à notre monde, ce premier tome totalise 700 pages, ce qui pourrait repousser certains d’entres nous. Je dois tout de suite vous dire qu’on ne voit pas passer ces 700 pages ! La lecture est fluide, on apprend énormément de choses sur ce monde des sectateurs et on découvre des personnages captivants et véritablement bien construits. Le livre met en place tous les éléments pour notre bonne compréhension de chaque action des personnages. Sauvage est un homme rempli de haine, de colère et d’amertume. Au fur et à mesure de notre lecture on va en découvrir plus à son sujet et inévitablement on se met à l’aimer, malgré tout.

Hope quant à elle ne fait pas partie de ce monde, elle va donc le découvrir et c’est à travers son apprentissage que se passe notre apprentissage également. Je l’ai adoré, je l’ai trouvé forte et on comprend ses motivations ainsi que tout ce qui va lui arriver… Je n’aimerais vraiment pas vous spoiler l’histoire, alors si vous voulez venez m’en parler en privé, ce sera avec plaisir que j’échangerai avec vous !

Les personnages secondaires m’ont énormément plu eux aussi, grâce à eux on en comprend davantage et on peut se sentir “intégrée” dans toute l’histoire. Je tiens quand même à vous prévenir qu’on s’aventure dans une Dark Romance, même si les scènes vraiment “dark” ne sont pas nombreuses, elles sont quand même bien présentes, et cela pourrait choquer certains. En revanche, l’auteure a su parfaitement bien doser les moments “explicatifs”, avec les dialogues et les véritables actions dans le livre. C’est une des raisons pour laquelle j’ai trouvé qu’on ne voit pas passer les 700 pages ! Il se passe toujours autre chose, on a constamment envie de lire la suite ! ScrapMetal ne vous décevra pas !

En bref, j’ai vraiment été captivée par l’histoire de Sau et Hope, leur relation est véritablement inédite. Les secrets font partie intégrante de l’histoire, et j’ai adoré ça ! J’ai vraiment hâte de découvrir le tome 2, qui sortira en octobre 2020.

L’univers des sectes est décrite d’une façon incroyable, on en apprend énormément dans ScrapMetal. J’aime le fait que l’auteure se soit autant renseignée pour nous donner un roman qui pourrait vraiment être la réalité. Je tiens à dire un grand bravo à l’auteure pour réussir à nous emmener dans cet univers sombre et complexe, sans nous perdre.


Résumé du tome 1 de ScrapMetal – Mis à la casse de Jana Rouze

Tout commence par une lettre laissée à la hâte par un mort.

Trois mots inscrits d’une écriture tremblante livrent le nom d’un homme public et une ville.
Pour Sauvage, l’ancien sectateur qui la reçoit, c’est la fin d’une existence pitoyable : celle d’un enfant enlevé à l’âge de cinq ans, vendu à une secte réputée parmi les plus dangereuses. Il va pouvoir retrouver le jumeau dont il a été séparé, combler le vide de son existence, et se venger.
Entre la lettre et sa vengeance, il y a la fille de l’homme qui a été dénoncé.
Hope n’appartient pas à son monde.
Dans ses yeux de sectateur, c’est une Wog, une étrangère du monde extérieur.
Sectateurs et Wogs ne se mélangent pas, ne se touchent pas. Jamais.
Sauf quand leur malheur est étroitement lié.


Editions : Hugo New Romance

Sortie le 12 mars 2020

18,50 €
Où l’acheter ?
AMAZON
FNAC