La vie ne tient qu’à un fil – Valentine Lalande

20 Oct 2021 | Ado/Jeunesse, Young adult

la vie ne tient qu'à un fil valentine lalande

J’ai lu le roman La vie ne tient qu’à un fil de Valentine Lalande, paru le 9 septembre dernier aux éditions Hugo New Way. J’avoue avoir eu du mal à le lire, mais j’ai quand même apprécié la justesse avec laquelle l’auteure réussi à nous transmettre des messages.

La collection Hugo New Way traite de thèmes adolescents, ce roman est donc plutôt destiné aux jeunes, aux ados, à ceux qui se posent des questions… Je pense que je l’aurais plus apprécié si j’avais eu 16 ans. Mais cela n’enlève en rien la beauté des thèmes abordés.

Tout d’abord, le thème du suicide est d’entrée de jeu abordé. Dès les premières scènes, on se rend compte que Théophile est un jeune homme torturé, mal dans sa peau et qui se sent seul. J’ai trouvé le thème un peu brutal, mais au final, ça colle avec la brutalité de cet acte. Je peux comprendre ce choix, même si je l’avoue cela m’a un peu perturbée.

Ensuite, il y a également l’homosexualité, qui est au centre du roman. J’ai trouvé l’histoire de Théophile et Pamphile touchante bien que prévisible et un peu rapide. J’ai eu un peu de mal avec le fait que Pamphile débarque dans la vie de Théophile un peu comme un cheveux dans la soupe… J’aurais aimé qu’on prenne un peu plus notre temps pour leur rencontre.

Malgré tout, je n’ai pas réussi à ressentir beaucoup d’émotions. Je pense que je n’ai pas réussi à m’imprégner des personnages ni à leurs ressentis. Je crois encore une fois qu’une personne plus jeune sera plus sensible à cette histoire. Malheureusement, je n’ai pas retrouvé la même plume que pour Si belle, Sybille qui avait été une magnifique lecture…

Enfin, je dirais qu’il y a quand même quelques passages touchants qui font réfléchir. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur nous raconte ce « sauvetage » de Théophile.

Théophile et Pamphile sont des personnages bien travaillés, j’ai vu le travail de recherches autour des personnages et cela m’a plu. Je dirais qu’ils sont authentiques et ils ont une personnalité bien développée.

Je n’ai pas réussi à entrer complètement dans l’histoire, mais je sais qu’elle saura toucher plus d’un cœur et résonner chez beaucoup de jeunes personnes. C’est pour cela que je dirais que cette lecture est une chouette lecture, mais qu’il m’a manqué quelque chose pour l’aimer complètement.

Et vous, l’avez-vous lu ?


Résumé de La vie ne tient qu’à un fil de Valentine Lalande

Théo n’a aucune raison valable pour être si mal dans sa peau : une famille aimante, peu d’amis mais des vrais, de bonnes notes au lycée, quelques filles qui lui courent après… Rien ne laisse imaginer qu’un tsunami de pensées sombres lui inonde le crâne, jusqu’à l’engloutir tout entier. Pourtant, au fond de lui, là où l’âme prend sa source, il souffre. Pour lui, seule la douleur physique est salvatrice. Il en arrive à pense qu’il n’y a plus qu’une solution. En finir… Pour de bon.
Pourtant, quand il croise le regard de Pamphile, tout bascule. Ce nouvel élève à la vie bien plus bancale que la sienne, mais au sourire toujours solaire, apprend au quotidien à Théo que nous sommes les seuls maîtres de notre destin. L’amitié sans faille de Pamphile sera-t-elle suffisante pour panser les blessures ? L’amour peut-il réellement sauver lorsque la vie ne tient qu’à un fil ?


Editions : Hugo New Way

Sortie le 9 septembre 2021

17 €

L’acheter

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *