destins troublés geneva lee

Ma dernière lecture, terminée ce midi… Il s’agit de Destins troublés de Geneva Lee, sorti aujourd’hui en version poche. Je suis un peu dubitative quant à mon appréciation… J’ai aimé et en même temps pas vraiment. C’est assez difficile de vous expliquer pourquoi, mais je vais tout de même essayer.

Tout d’abord, pour moi l’histoire va un peu trop vite au début, mais en fait au trois quart du roman il se passe vraiment une grosse révélation, du coup on peut comprendre le début… Mais j’avoue qu’au fil de ma lecture au début, je ne savais vraiment pas si j’allais le continuer. J’ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Faith. J’ai bien aimé Jude dès le départ, et ce jusque la fin par contre ! Son côté protecteur m’a beaucoup plu.

Ce roman aborde des sujets vraiment profonds et très sensibles. Il traite de la dépendance aux substances illicites, mais pas que… puisqu’il parle également de la codépendance et de la dépendance affective. J’ai vraiment apprécié le fait qu’il soit mené en profondeur, les personnages sont bien développés et on finit par comprendre leurs actes.

À plusieurs reprises en revanche, je n’ai pas bien compris où l’auteur voulait en venir, parfois j’étais un peu perdue dans les dialogues ou dans les descriptions qui n’avaient que peu de sens pour moi. Sinon, il se lit quand même très vite, l’auteure nous tient en haleine jusqu’au bout. Il y a un moment dans le livre où on apprend vraiment quelque chose d’important et qui fait prendre une toute autre tournure à l’histoire, à partir de ce moment-là : j’ai adoré. Je ne pouvais plus m’arrêter de le lire.

En revanche, j’ai vraiment moins aimé la fin… J’aurais voulu en savoir plus, j’ai l’impression que l’on est allés trop vite, qu’il y a un goût d’inachevé. C’est assez étrange comme sensation. Dites-moi, est-ce que ça vous est déjà arrivé ?

L’auteur aborde des sujets très sensibles, comme je le disais. Il y a la drogue, le viol, la dépendance mais aussi les difficultés familiales et l’auteur a décidé d’aborder la maladie de l’Alzheimer qui m’a particulièrement touchée, connaissant la maladie de très près. Je dirais qu’il ne faudrait pas mettre ce roman dans les mains de “tout le monde”, mais pour un public averti. Il est assez dur parfois, et il m’a bouleversé à plusieurs reprises.

Au final, en écrivant tout cela je me rends compte que je l’ai quand même bien aimé, même si ce n’est pas un coup de cœur… Je dirais que l’histoire est sacrément originale et qu’elle a malgré tout le mérite d’être vraiment bien ficelée ! Je vous conseille donc de lire ce roman si vous souhaitez une lecture complexe et avec beaucoup de rebondissements (qu’on se le dise, je ne m’y attendais pas vraiment à tout ça !).


Résumé de Destins troublés de Geneva Lee

Pourront-ils se pardonner les péchés qui les lient ?

Déterminée à mettre de l’ordre dans sa vie, Faith habite maintenant une petite vie tranquille. Elle travaille dans le bistro de sa meilleure amie et essaie d’être une bonne mère pour Max, son fils sourd de quatre ans.

Lors d’une réunion des Narcotiques Anonymes, elle rencontre Jude, un homme mystérieux qui semble la défier. Même si les circonstances ne sont pas parfaites pour une rencontre, elle ne peut nier qu’il est intrigant… et aussi magnifique. Elle ne comprend pas pourquoi elle est tellement attirée par lui, mais elle sent que Jude est dangereux pour son coeur. Pourtant, même si Faith essaie de rester loin de Jude, celui-ci se faufile doucement dans sa vie. Il est vivant, touchant, protecteur avec elle et très aimant avec Max.

Mais Faith ne peut oublier son passé, sa soeur jumelle Grace dont elle n’a plus de nouvelles, sa grand-mère rongée par Alzheimer, et ce qu’est la dépendance. Il lui est impossible de s’avouer ses péchés, alors comment pourrait-elle en parler à Jude ? Et puis, elle ne sait rien de lui… ni lui d’elle.

Petit à petit, les deux héros vont affronter leurs tourments, s’ouvrir l’un à l’autre, nous révélant leurs secrets enfouis.


Sortie le 10 septembre 2020 (en version poche)

7,60 €
Où l’acheter ?
AMAZON
FNAC